Prayer graphic (1).jpg

"In the New Covenant, prayer is the living relationship of the children of God with their Father who is good beyond measure, with his Son Jesus Christ and with the Holy Spirit.  The grace of the Kingdom is "the union of the entire holy and royal Trinity . . . with the whole human spirit." Thus, the life of prayer is the habit of being in the presence of the thrice-holy God and in communion with him. This communion of life is always possible because, through Baptism, we have already been united with Christ. Prayer is Christian insofar as it is communion with Christ and extends throughout the Church, which is his Body. Its dimensions are those of Christ's love" (CCC, 2565).

"Dans la nouvelle Alliance, la prière est la relation vivante des enfants de Dieu avec leur Père infiniment bon, avec son Fils Jésus Christ et avec l’Esprit Saint. La grâce du Royaume est " l’union de la Sainte Trinité tout entière avec l’esprit tout entier ." La vie de prière est ainsi d’être habituellement en présence du Dieu trois fois Saint et en communion avec Lui. Cette communion de vie est toujours possible parce que, par le Baptême, nous sommes devenus un même être avec le Christ. La prière est chrétienne en tant qu’elle est communion au Christ et se dilate dans l’Église qui est son Corps. Ses dimensions sont celles de l’Amour du Christ" (CEC, 2565)

Liturgie des Heures - Liturgy of the Hours

"L'Église, accomplissant la fonction sacerdotale du Christ, célèbre la liturgie des heures, par laquelle, en écoutant Dieu qui parle à son peuple et en faisant mémoire du mystère du salut, sans interruption, elle Le loue et Le supplie par le chant et la prière pour le monde entier" (CIC, 1173).

"Fulfilling the priestly function of Christ, the Church celebrates the liturgy of the hours. In the liturgy of the hours, the Church, hearing God speaking to his people and recalling the mystery of salvation, praises him without ceasing by song and prayer and intercedes for the salvation of the whole world" (CIC, 1173).

Adoration

"L’adoration est la première attitude de l’homme qui se reconnaît créature devant son Créateur. Elle exalte la grandeur du Seigneur qui nous a fait et la toute-puissance du Sauveur qui nous libère du mal. Elle est le prosternement de l’esprit devant le " Roi de gloire " et le silence respectueux face au Dieu " toujours plus grand ". L’adoration du Dieu trois fois saint et souverainement aimable confond d’humilité et donne assurance à nos supplications" (CEC, 2628).

"Adoration is the first attitude of man acknowledging that he is a creature before his Creator. It exalts the greatness of the Lord who made us and the almighty power of the Savior who sets us free from evil. Adoration is homage of the spirit to the "King of Glory," respectful silence in the presence of the "ever greater" God. Adoration of the thrice-holy and sovereign God of love blends with humility and gives assurance to our supplications" (CCC, 2628).

 
Dévotions graphic.jpg

Chapelet - Rosary

"The Rosary of the Virgin Mary, which gradually took form in the second millennium under the guidance of the Spirit of God, is a prayer loved by countless Saints and encouraged by the Magisterium. Simple yet profound, it still remains, at the dawn of this third millennium, a prayer of great significance, destined to bring forth a harvest of holiness. It blends easily into the spiritual journey of the Christian life, which, after two thousand years, has lost none of the freshness of its beginnings and feels drawn by the Spirit of God to “set out into the deep” (duc in altum!) in order once more to proclaim, and even cry out, before the world that Jesus Christ is Lord and Saviour, “the way, and the truth and the life” (Jn 14:6), “the goal of human history and the point on which the desires of history and civilization turn” (RVM, 1).

"Le Rosaire de la Vierge Marie, qui s'est développé progressivement au coursdu deuxième millénaire sous l'inspiration de l'Esprit de Dieu, est une prière aimée de nombreux saints et encouragée par le Magistère. Dans sa simplicité et dans sa profondeur, il reste, même dans le troisième millénaire commençant, une prière d'une grande signification, destinée à porter des fruits de sainteté. Elle se situe bien dans la ligne spirituelle d'un christianisme qui, après deux mille ans, n'a rien perdu de la fraîcheur des origines et qui se sent poussé par l'Esprit de Dieu à « avancer au large» (Duc in altum!) pour redire, et même pour “crier” au monde, que le Christ est Seigneur et Sauveur, qu'il est «le chemin, la vérité et la vie» (Jn 14, 6), qu'il est «la fin de l'histoire humaine, le point vers lequel convergent les désirs de l'histoire et de la civilisation" (RVM, 1).

Chemin de Croix - Stations of the Cross

"The prayer of the Church venerates and honors the Heart of Jesus just as it invokes his most holy name. It adores the incarnate Word and his Heart which, out of love for men, he allowed to be pierced by our sins. Christian prayer loves to follow the way of the cross in the Savior's steps. The stations from the Praetorium to Golgotha and the tomb trace the way of Jesus, who by his holy Cross has redeemed the world" (CCC, 2669).

"La prière de l’Église vénère et honore leCœur de Jésus, comme elle invoque son Très saint Nom. Elle adore le Verbe incarné et son Cœur qui par amour des hommes, s’est laissé transpercer par nos péchés. La prière chrétienne aime suivre le chemin de la croix à la suite du Sauveur. Les stations du Prétoire au Golgotha et au Tombeau scandent la marche de Jésus qui a racheté le monde par sa sainte Croix" (CEC, 2669).